BOLIVIE

Descriptif

• Langue officielle : Aymara, araona, baure, bésiro, canichana, cavineña, cayubaba, chácobo, chimane, ese 'ejja, espagnol, guarani, guarasu'we, guarayu, itonama, kal­lawaya, leko, machineri, maropa, mojeño­trinitario, mojeño-ignaciano, moré, mose­tén, movima, pacahuara, puquina, quechua, sirionó, tacana, tapiete, toromona, uru­chipaya, wichi, yaminahua, yuki, yuracaré et zamuco

• Capitale : Sucre
• Forme de l'État : République présidentielle
• Superficie totale : 1 095 581 km2
• Population totale (2008) : 10 118 683 hab.
• Monnaie : Boliviano (BOB)
• Fuseau horaire : UTC -4.
• Indicatif téléphonique : +591

Le climat bolivien est subtropical : chaud et humide. Mais ses conditions climatiques sont variées en raison d'altitudes diverses. En haute altitude, comme dans les Andes, le cli­mat est froid, sec et venteux alors qu'en plaine il est humide et plus doux. Les températures moyennes annuelles se situent entre 8 °C dans l'Altiplano et 26 °C dans les plaines orientales où elles varient peu tout au long de l'année.

Les écarts thermiques peuvent être très importants. Sur l'Altiplano à 4 000 mètres d'altitude et à La Paz notamment, lors de la saison chaude (de novembre à mars) la température atteint facilement 19°C au meilleur de la journée, puis chute au fil des heures, atteignant des valeurs négatives en soirée. Dans les vallées intermé­diaires situées en moyenne à 2 500 mètres d'altitude, comme la vallée de Cochabamba, les températures moyennes sont de 18-19 degrés. C'est ce qui donne la réputation de « printemps éternel » à cette région. Les écarts diurnes-nocturnes sont encore plus grands ici, les températures peuvent être parfois légèrement négatives en hiver et atteignent 27 à 30 degrés au meilleur de la journée (12h-16h). L'été, cet écart se réduit à 14 et 30 degrés. Dans la partie orientale, le climat est subtropical. La pluviomé­trie importante engendre une végétation luxu­riante. L'été, l'humidité relative est très haute, parfois même étouffante. L'hiver (juin-août) est moins humide mais il est parfois rafraîchi par des vents froids venus de la Patagonie appelés surazos qui font chuter la température à 12°C et le froid est plus pénétrant à cause de l'humidité.

On retrouve en Bolivie les paysages monta­gneux de la Cordillère des Andes, mais aussi des paysages de plateau d'altitude, avec l'Alti­plano. Au Sud, la «banquise de sel» offre un paysage lunaire. On y découvre aussi lagunes, volcans et canyons. Dans la région de l'Oriente, au Nord-Est, un paysage de plaines débouche sur la forêt amazonienne, à la frontière avec le Brésil. La culture bolivienne a été fortement influencée par les Quechua, les Aymaras, ainsi que par la culture de l'Amérique latine dans son ensemble.

Le développement culturel est divisé en trois périodes distinctes : précolombien, colonial et républicain. D'importants vestiges archéo­logiques, des ornements d'or et d'argent, des monuments de pierre, des céramiques, des tis­sages encore présents aujourd'hui viennent de plusieurs cultures précolombiennes. On peut citer comme vestiges importants Tiwanaku ou Samaipata. Le pays regorge d'autres sites qui sont difficiles à atteindre et qui ont peu subi d'explorations archéologiques.

Pays traversés

Inscrivez vous